histoire-du-cyclisme

Félicia Ballanger, la légende française féminine du cyclisme sur piste

Félicia Ballanger, connue reine de la piste. Dans le sport français, elle a de beaux palmarès obtenus du cyclisme sur piste. Outre dix titres mondiaux, la Yonnaise a trois médailles d’or qu’elle a gagnées aux Jeux Olympiques. En 2000, elle met fin à sa carrière. Mais avant d’en finir complètement, elle accède à la plus élevée marche des podiums de 1995 à 1999 en devenant championne olympique en 500 mètres et en vitesse.  

Qui est-elle ?

Félicia Ballanger est née à la Roche-sur-Yon le 12 juin 1971. C’est en 2000 (16 septembre) qu’elle a décroché le premier titre olympique dans le monde sur le 500 m. Après avoir acquis un premier titre sur la vitesse en 1996 à Atlanta, elle a également arraché un deuxième titre olympique. Malheureusement, cette Yonnaise semble être oubliée lorsqu’on liste les célèbres championnes de sport français. Pourtant, elle a gagné onze titres de championne mondiale. Cinq d’entre eux sont des sacres successifs qu’elle a décrochés sur 500 m et en vitesse. Elle peut se vanter d’un palmarès international gargantuesque. Lors de son arrivée à Sydney, Félicia Ballanger est considérée comme l’une des favorites en vitesse. 

Sa passion pour le cyclisme

A l’âge de 6 ans, Félicia Ballanger aimait pratiquer le handball, tandis qu’un membre de sa famille faisait du vélo. Elle a voulu essayer un sport individuel à 12 ans comme le cyclisme. Pendant longtemps, elle prenait plaisir à pratiquer ces deux disciplines favorites. Elle considère son licenciement à la Roche-sur-Yon possédant un vélodrome comme une véritable chance. A cette époque, le Véloce qui était un club yonnais proposait du cyclisme sur piste. L’encadreur, Didier Michaud a rapidement remarqué les aptitudes de Félicia Ballanger pour le sprint. Il l’a aidé à apprendre les bases de ce sport et à progresser. En un rien de temps, elle a atteint un niveau national et figurait dans les catégories jeunes.  

Félicia Ballanger aujourd’hui

Ses titres olympiques et mondiaux resteront gravés à jamais dans les souvenirs de carrière de Félicia Ballanger. Aujourd’hui, elle est professeur de sport au sein de la direction de la Jeunesse et des Sports de la Nouvelle-Calédonie. Cette dernière se charge de faire un suivi de sport de haut niveau tout en s’occupant de la lutte antidopage. A noter que le dopage a souvent des effets négatifs sur la performance sportive et est dangereux pour la vie des sportifs. Les passionnés de performance et de sport ne doivent pas cesser de lutter contre ce véritable fléau. C’est exactement la mission de Félicia Ballanger actuellement. 

Quitter la version mobile