#11 Tour d'Italie 2017

Omar Fraile ivre de bonheur

Échappé dans un premier temps en compagnie de Mikel Landa, Omar Fraile a trouvé les ressources nécessaires pour surprendre un groupe de coureurs revenus sur eux à 40 kilomètres de l'arrivée. Un temps isolé, Tom Dumoulin conserve son beau maillot rose.

Au lendemain du contre la montre de Montefalco et de la prise de pouvoir de Tom Dumoulin, le peloton était confronté à une étape de transition au départ de Florence, ville de naissance du champion cycliste Gino Bartali. Avec quatre difficultés au programme, le maillot rose connut un moment de doute en se trouvant isoler dés les premières rampes de la journée.

Heureusement pour le coureur de Team Sunweb, ses rivaux ne sautèrent pas sur l'occasion pour tenter de le mettre en difficulté. A l'avant, on retrouva un duo espagnol avec Omar Fraile (Dimension Data) et Mikel Landa (Team Sky), prit plus tard en chasse par un groupe d'une vingtaine d'unités - Hugh Carthy, Pierre Rolland et Davide Villella (Cannondale-Drapac), Andrey Amador et José-Joaquin Rojas (Movistar Team), Dario Cataldo et Tanel Kangert (Astana), Rui Costa et Simone Petilli (UAE Team Emirates), Hubert Dupont et Matteo Montaguti (Ag2r La Mondiale), Tomasz Marczynski et Maxime Monfort (Lotto-Soudal), Igor Anton (Dimension Data), Philip Deignan (Team Sky), Laurens De Plus (Quick-Step Floors), Ben Hermans (BMC Racing Team), Martijn Keizer (Team LottoNL-Jumbo), Ruben Plaza (Orica-Scott), Ivan Rovny (Gazprom-RusVelo), Laurens Ten Dam (Team Sunweb) et Giovanni Visconti (Bahrain-Merida) - et où la jonction s’opéra finalement entre les deux groupes à 40 kilomètres du but.

Dans la dernière difficulté du jour, Pierre Rolland accéléra dans l'optique du classement de la montagne et vit revenir dans son sillage Rui Costa, Tanel Kangert et ... Omar Fraile, encore plein de fraîcheur, après son raid plus tôt dans la journée. Le baroudeur de la Dimension Data se refit une santé dans les roues de ses compagnons de fugue puis anticipa le sprint lors de l'arrivée sur Bagno di Romagna pour s'imposer à la surprise générale devant Rui Costa et Pierre Rolland.

Au sein du peloton, on tenta de mettre à mal Tom Dumoulin avec des attaques dans le final de Vicenzo Nibali (Bahrain Merida Pro Cycling Team) et Thibaut Pinot (FDJ), sans provoquer toutefois de changement au général. En revanche, la bonne opération du jour fut à mettre au crédit d'Andrey Amador, remontant de 9e à la 6e place au soir de la 11e étape. Demain, la journée devrait se résumer à un duel de sprinteurs du côté de Reggio Emilia.

Classement Etape

1 Espagne Fraile Omar 04:23:14
2 Portugal Costa Rui        "
3 France Rolland Pierre        "

Maillots Leaders

Maillot Leader Pays-Bas Dumoulin Tom
Maillot Leader Colombie Gaviria Fernando
Maillot Leader Slovénie Polanc Jan
Maillot Leader Luxembourg Jungels Bob

Infos Course

Date : 17/05/2017
Distance : 161 kms
Moyenne : 36.7 km/h
Profil : Moyenne-Montagne

Vidéo

Profil

Etape 11 Tour d'Italie 2017