#9 Tour d'Italie 2017

Quintana dompte le Blockhaus

Resté sagement dans les roues lors de l'arrivée sur l'Etna, Nairo Quintana est cette fois passé à l'attaque dans le Blockhaus. Le colombien remporte l'étape et prend le maillot rose mais la course reste encore ouvert pour certains coureurs.

Après une première semaine où les principaux protagonistes du Giro nous avaient laissé sur notre faim, on a assisté à un très beau week-end de cyclisme sur les routes italiennes. Déjà victorieuse hier avec Gorka Izagirre, la formation Movistar a encore brillé de mille feux ce dimanche avec le triomphe de son leader Nairo Quintana.

Même si la course s'est résumée à une course de côte vu son profil, le final a été d'un bon acabit même si le dénouement de l'étape a été clairement faussé par la chute d'une grande partie de l'équipe Sky ou encore d'Adam Yates (Orica-Scott), tous victimes d'un motard policier stoppé inexplicablement sur le côté gauche de la chaussée.

Au départ ce matin, les coureurs espéraient que l'échappée fasse un bon bout de chemin mais c'était sans compter sur la volonté de la formation Movistar de jouer clairement la gagne aujourd'hui pour son leader colombien. Du coup, Matteo Busato (Wilier Trisetina-Selle Italia), Iljo Keisse (Quick-Step floors), Omar Fraile (Dimension Data), Marco Marcato (UAE Team Emirates), Matteo Montaguiti (Ag2r La Mondiale), Mads Pedersen (Trek-Segafredo), Luis-Leon Sanchez (Astana), Jan Tratnik (CCC Sprandi) et Alexey Tsatevich (Gazprom-Rusvelo) ne purent jamais entrevoir un lueur de rallier l'arrivée en tête même avec le soutien ultérieur de 3 nouveaux éléments en la personne de Tomasz Marczynski (Lotto-Soudal), Sacha Modolo (UAE Team Emirates) et Pierre Rolland (Cannodale-Drapac)

A l'approche du fameux Blockhaus, les équipes cherchèrent toutes à placer leur leader aux premières loges quand intervint la fameuse chute, une erreur aberrante sur un tel événement... Au pied du fameux juge de paix tant redouté, la Movistar continua d'imprimer un rythme soutenu notamment par l'intermédiaire de Winner Anacona. De nombreux coureurs perdirent pieds dont le maillot rose en personne, Bob Jungels (Quick-Step Floors). Une fois le travail de sa formation accomplie, Quintana porta une attaque dont seuls Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) et Thibaut Pinot (FDJ) purent répondre. Toutefois, l'italien montra vite ses limites et dut à se résoudre à voir ses compagnons prendre le large. Après plusieurs tentatives, Quintana creusa un petit écart d'une trentaine de secondes sur Pinot.

Sur le final, le français vit le retour d'un surprenant Tom Dumoulin (Team Sunweb), de plus en plus à l'aise au fil de l'ascension et de Bauke Mollema (Trek-Segafredo) mais ce dernier ne put garder longtemps les roues des deux coureurs en chasse derrière Nairo Quintana, en route pour le doublé. Même si le dernier vainqueur de la Vuelta a démontré sa supériorité aujourd’hui, le Tour d'Italie n'est pas encore totalement joué car les écarts restent resserrés et des coureurs comme Thibaut Pinot ou Tom Dumoulin sont plus que jamais en lice pour un podium, voir plus si affinités...

Classement Etape

1 Colombie Quintana Nairo 03:44:51
2 France Pinot Thibaut    00:24
3 Pays-Bas Dumoulin Tom    00:24

Maillots Leaders

Maillot Leader Colombie Quintana Nairo
Maillot Leader Colombie Gaviria Fernando
Maillot Leader Slovénie Polanc Jan
Maillot Leader Italie Formolo Davide

Infos Divers

Infos Course
Date 14/05/2017
Distance 152 kms
Moyenne 40.56 km/h
Profil Haute-Montagne

Vidéo

Profil

Etape 9 Tour d'Italie 2017